L’été de ses 16 ans, lors d’une sortie en mer sur la côte normande, Alexis est sauvé héroïquement du naufrage par David, 18 ans. Alexis vient de rencontrer l’ami de ses rêves. Mais le rêve durera-t-il plus qu’un été ? L’été 85…

Une association accueille des jeunes LGBT mis à la rue par leurs familles. Derrière l’apparente comédie, les excès, l’envie de s’affirmer, se cachent des vies brisées. Tous ont cette furieuse envie d’exister, de trouver leur place dans la société. Ici, ils ont six mois, pour trouver un travail, un logement et s’accepter comme ils sont. Une course contre la montre durant laquelle Noëlle, qui dirige l’association et Alex, qui l’aide dans sa mission, sont également renvoyés à leurs propres failles et s’interrogent sur leurs motivations à aider les autres.
Interdit – 12 ans

Suite à une mystérieuse dénonciation, cinq criminels se retrouvent en garde à vue. Plus tard, engagés sur un coup par le génie du crime Keyser Söze, les cinq hommes sont pris au piège d’une diabolique machination…

Leonard Shelby ne porte que des costumes de grands couturiers et ne se déplace qu’au volant de sa Jaguar. En revanche, il habite dans des motels miteux et règle ses notes avec d’épaisses liasses de billets.

Leonard n’a qu’une idée en tête : traquer l’homme qui a violé et assassiné sa femme afin de se venger. Sa recherche du meurtrier est rendue plus difficile par le fait qu’il souffre d’une forme rare et incurable d’amnésie. Bien qu’il puisse se souvenir de détails de son passé, il est incapable de savoir ce qu’il a fait dans le quart d’heure précédent, où il se trouve, où il va et pourquoi.

Pour ne jamais perdre son objectif de vue, il a structuré sa vie à l’aide de fiches, de notes, de photos, de tatouages sur le corps. C’est ce qui l’aide à garder contact avec sa mission, à retenir les informations et à garder une trace, une notion de l’espace et du temps.

Satan délègue, sous l’apparence de ménestrels, deux de ses suppôts, Dominique et Gilles, pour semer malheur et destruction sur Terre en l’an de grâce 1485. Alors que Dominique réussit sa mission en soumettant à son emprise séductrice le baron Hugues et Renaud, le fiancé de sa fille Anne, Gilles faillit à sa tâche en succombant amoureusement devant la pureté d’Anne à laquelle il ne devait apporter que tourments. Leur amour déchaîne le courroux de Satan qui intervient en personne pour achever son œuvre de désolation comme il l’entend.

Cette année encore, CinEclate accompagne les projets des écoles et collèges du secteur en leur offrant son soutien et en leur laissant une place de choix dans la programmation des CinEclectiques.

Cette année, les élèves de CM1 et CM2 de l’école Moïse Lévy présenteront un clip vidéo de la chanson « Y’a plus de saisons » de Gauvain Sers réalisé avec Arsim Imeri, membre des 2 Scènes de Besançon.

Les 4ème et 3ème du collège Delaunay ne seront pas en reste, puisqu’eux viendront présenter 3 courts-métrages réalisés avec Gautier Paille, réalisateur et ingénieur du son professionnel, qui a déjà encadré plusieurs projets éducatifs. (voir-ci-contre).
Vous pourrez découvrir l’inventivité et la qualité du travail de nos acteurs et réalisateurs en herbe.
De très beaux moments en perspective !

Borderline, Antoine Bonzon et Benoit Bizard (2020), 52 min
Magnifique immersion musicale et poétique en territoires palestiniens, Borderline dévoile le quotidien de musiciennes et musiciens pratiquant rap, punk-rock, musique classique ou traditionnelle. Tous expriment par leur musique un besoin inaliénable de liberté.

Quiproquo, Cyril Jourdan (2021), 8 min
C’est décidé, c’est aujourd’hui ! Il va saisir l’occasion de leur partie de Scrabble hebdomadaire pour lui déclarer ses sentiments… en posant sur le plateau de jeu les mots qu’il n’arrive pas à dire. La musique des mots touchera-t-elle son cœur ?

AOC, Samy Sidali (2021), 18 min
Poussés par une administration pleine de bonnes intentions, Latefa et ses deux enfants, Walid et Ptissam, francisent leurs prénoms en même temps qu’ils accèdent à la nationalité française. Ils affrontent cette épreuve singulière avec humour et légèreté, juste avant la rentrée des classes.

Lorraine ne sait pas chanter, Anna Marmiesse (2016), 22 min
Lorraine vit dans une comédie musicale. Elle est amoureuse. Son problème ? Elle ne sait pas chanter…

En présence de Samy Sidali et de Simon Pasquier du le Collectif Service Merci, qui échangeront avec le public après la projection

Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur iconique Freddie Mercury, qui a brisé les stéréotypes d’époque et révolutionné la musique rock et pop. On suit le succès météorique de Freddie dont les excès qui risquaient la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était déjà frappé par la maladie.


Passionnant et envoûtant, ce film est une véritable montagne russe d’émotions, des hauts et des bas d’un talent
hors normes avec Rami Malek, mémorable dans le rôle de Freddie Mercury (récompensé par l’Oscar du meilleur acteur en 2019). À ne rater sous aucun prétexte !

Buena Vista Social Club est un voyage dans la musique cubaine, dans les pas du compositeur fétiche de Wim Wenders, Ry Cooder. Il enregistre un album d’Ibrahim Ferrer et on y croise aussi tous ceux qui ont participé, quelques années plus tôt, à l’album Buena Vista Soial Club. Ce film est un hommage à la musique, aux voix et à des artistes aussi humbles que talentueux qui se révèlent au monde sur le tard.
Le phénomène Buena Vista Social Club continue de sillonner le monde, 25 ans après, en salle (et sur scène jusqu’en 2015), offrant la liberté de créer en toute circonstances et à tout moment de la vie. Un film tout public, dont on ressort avec des hymnes plein la tête et un sourire indécrochable.

Inspirée par la vie de Céline Dion, Valérie Lemercier réalise et joue un film très personnel.
La réalisatrice s’attache à la vie de l’artiste, dernière née d’une famille de quatorze enfants, repérée par un producteur qui va l’épouser et qui veut faire d’elle une star.
La machine de l’industrie musicale est en marche. Les apparences successives de Céline Dion et la vie devenue une course aux concerts sont appréhendés par Valérie Lemercier dans un film attachant à la mise en scène maîtrisée.