Christian Leroy, pianiste compositeur belge, est un véritable passionné de cinéma. Il redonne vie à des chefs-d’œuvre remarquables dont le premier film de fiction, le premier dessin animé, le premier western dans une sélection qui retrace l’épopée cinématographique à travers ses premières fois.

« J’ai commencé très tôt la composition musicale de plus ou moins deux cent films du répertoire du cinéma muet.
Par ailleurs, je suis invité comme ciné-concertiste dans de nombreux festivals et Scènes Nationales et à l’étranger. »

« Après avoir travaillé sur les plateaux de cinéma en tant que repéreur, régisseur et assistant réalisateur (UGC, GMT, Les Films d’Ici…), j’ai développé mon savoir-faire en production et en scénario en tant qu’assistant du producteur Jean-Louis Livi (F comme Film).

Mon attrait pour l’écriture sous toutes ses formes m’a amené à réaliser des films de commande autant dans les domaines de la publicité que du corporate avec comme point commun l’envie de raconter et d’utiliser mes compétences en storytelling au service de films de qualités.

A travers la mise en scène de plusieurs courts-métrages, d’un documentaire et d’une série documentaire, j’exprime également mon univers artistique à la fois éclectique et aux identités singulières. »

Après avoir suivi une formation de comédienne, Laetitia a travaillé au théâtre comme comédienne mais aussi comme metteure en scène et auteure. Elle met en scène notamment « Voyages de l’insomniaque » d’après Fernando Pessoa et interprète « Lilith » d’après un de ses textes.
Réalisatrice, elle écrit et réalise des courts-métrages : « Voile au vent » , « Lila », « La vie à l’envers » et « La fin de la pellicule » et des documentaires.
Laetitia travaille actuellement sur son premier long-métrage, un documentaire sur les liens familiaux, une création théâtrale autour de la sexualité féminine ainsi qu’un premier roman.

Amélie Covillard a réalisé plusieurs courts-métrages et documentaires qui ont été diffusés dans le monde entier. Elle en a aussi produit quelques autres, d’auteurs qu’elle soutient. Elle est également directrice de casting petits rôles et figuration sur des longs métrages, comme par exemple le dernier film de Wes Anderson « The french dispatch » ou encore « Le trésor du petit Nicolas » de Julien Rappeneau. Elle est très investie dans les actions de désobéissance civile auprès d’Extinction Rebellion. Elle a une passion pour les gâteaux, la musique et les chiens, même si elle reconnaît que ça n’a vraiment rien à voir. Elle plante chaque année 10 arbres dans son jardin de Saône et Loire. Parce qu’elle croit que si chacun d’entre nous s’y met un peu, on arrivera à bout de ce foutu réchauffement climatique.

Daddy & Mum, c’est un duo de musique américaine, qui vous emmènera aux sources de la country et de la folk. Fermez les yeux, vous y êtes : un feu de camp, de grands arbres tout autour et un peu plus loin les rocheuses qui rougeoient sous le soleil couchant. Préparez-vous à vous évader dans le grand ouest américain au son des grands standards de Hank Williams, Johnny Cash, Dolly Parton, John Denver, Joan Baez, Elvis Presley et bien d’autres. Deux guitares, deux voix, deux chapeaux : juste ce qu’il faut pour une ambiance western chaleureuse et authentique…

Pascal Binétruy est critique de cinéma à la revue Positif. Il enseigne le cinéma en Franche-Comté dans les dispositifs de l’Éducation Nationale. Il collabore à plusieurs manifestations et anime depuis des années le « Festival du Film d’Amour » de Saint-Amour.